Choisir un détendeur de plongée

Home

Le détendeur de plongée est le système qui permet au plongeur de respirer le mélange contenu dans sa bouteille sous l’eau. Il est composé d’un premier étage raccordé à la bouteille par un système DIN ou étrier, qui réduit la pression (de haute pression en moyenne pression) et d’un deuxième étage qui se place en bouche. Le choix de votre détendeur de plongée répond à plusieurs critères : le type de mélange gazeux utilisé, les conditions de plongée en eaux tempérées ou en eaux froides et le nombre de sorties haute-pression et moyenne-pression.

Il existe deux types de détendeurs, à piston ou à membrane : le premier, simple d’utilisation, est recommandé pour les écoles de plongée et l’initiation. Le second, plus performant et plus confortable comblera les plongeurs réguliers ou confirmés.

Pour éviter les problèmes de givrage, il est essentiel pour les plongées en eaux froides d’opter pour un détendeur certifié froid, conforme à la norme EN250, identifiée par un marquage sur le premier étage. Les modèles spécifiques Beuchat VX10 Iceberg Black et le VR200 Soft Touch HF sont indiqués pour les plongées en eaux froides. Ce dernier possède en plus un capot métallique à ailettes pour renforcer la résistance au givrage en situations extrêmes.

Ensuite, le mode de compensation du détendeur varie d’un modèle à l’autre et permet de trouver celui qui convient le mieux à votre utilisation. Un détendeur de plongée compensé, voir surcompensé, que ce soit au niveau du premier ou du deuxième étage, permet de conserver une pression constante moyenne tout au long de la plongée, ce qui garantit plus de confort au plongeur, surtout à grande profondeur. Tous les détendeurs Beuchat proposent un Venturi réglable au niveau du deuxième étage pour réduire l’effort inspiratoire.

La plupart des plongeurs utilisent de l’air, mais il existe également d’autres mélanges, comme le Nitrox, enrichi en oxygène : le détendeur VRT30 à piston Nitrox-Oxy est alors indiqué.

En dehors des modèles spécifiques aux mélanges enrichis en oxygènes, tous les détendeurs Beuchat sont proposés en deux versions : avec une connexion étrier 230 bars classique, ou DIN 230/300 bars, qui garantit une meilleure étanchéité. Les robinetteries DIN sont majoritaires en Europe, tandis que les étriers sont très répandus en Asie-Pacifique. Sachez que des adaptateurs rapides DIN/Etrier et Etrier/DIN existent. Adaptez donc aussi votre choix en fonction des zones géographiques où vous comptez plonger !

Pour assurer votre sécurité autant que celle de votre binôme, l’ajout d’un deuxième étage de secours (Octopus), de couleur jaune pour plus de visibilité, est indispensable. Il se choisit en association avec le détendeur principal et se fixe sur le premier étage.

Enfin, vous devez penser à ajouter un manomètre à fixer à votre premier étage, pour pouvoir contrôler en permanence votre réserve d’air ou de Nitrox. Si vous ne disposez pas d’un ordinateur de plongée, un profondimètre est indispensable pour vous indiquer votre profondeur. Pour plus de maniabilité, il peut être associé au manomètre dans une console analogique.

Suivez nous sur
les réseaux sociaux